Quelles sont les solutions pour sauver une entreprise en difficulté ?

Toute entreprise peut être confrontée, au cours de son existence, à des difficultés notables de trésorerie, et d’autant plus en temps de forte crise économique comme celle du COVID-19. Il faut alors adopter les bons réflexes et connaître les différentes solutions à disposition.

Avant d’entamer des procédures officielles

Certaines actions en interne peuvent renflouer la trésorerie ou retarder les échéances, et il est important de les mettre en place avant d’entamer toute procédure officielle, plus lourde et complexe à gérer.

Relancer vos clients

Si certains de vos clients sont en retard de paiement, c’est le moment de les relancer. Commencez par des relances informelles (par mail ou téléphone). Montrez-vous compréhensif : il serait dommage de perdre un client à cause d’un unique retard de paiement.
Sans réponse positive de leur part, vous pouvez leur envoyer un courrier recommandé avec accusé de réception.
Si cette relance s’avère elle aussi ineffective, adressez un courrier de mise en demeure, qui prévient le destinataire que vous entamerez une procédure judiciaire sans paiement de sa part.
Votre client refuse de payer malgré vos courriers ? Vous pouvez désormais engager une procédure de recouvrement, la plus commune étant l’injection de payer.
Si vous souhaitez en savoir plus, la Sofidep a consacré un article entier à la gestion des impayés.

Négocier vos délais de paiement auprès de vos fournisseurs

En négociant un délai de paiement supplémentaire, vous diminuez vos charges à l’instant présent et vous pouvez consolider votre trésorerie afin de surmonter la crise. Ces négociations ne seront pas aisées, mais elles n’ont rien d’impossible. L’important est de proposer un accord équilibré, afin de ne pas entacher vos relations avec votre fournisseur, d’autant plus si vous êtes satisfait de ses services ou de ses produits. Proposez des contreparties tenables, telles qu’un engagement sur le long terme ou encore un volume de commandes plus élevé une fois l’entreprise sortie de sa crise.

Négocier avec la banque

Si vous ne parvenez plus à rembourser vos crédits dans les délais, vous pouvez entamer une négociation avec votre conseiller bancaire. Si vous ne parvenez pas à régler ensemble le litige, adressez une réclamation écrite par courrier recommandé auprès du service client de votre banque. Sans réponse de leur part ou en cas de réponse insatisfaisante, vous pourrez alors lancer une procédure de médiation du crédit.

La médiation du crédit

La médiation du crédit est un dispositif public qui consiste à faire appel à un tiers indépendant, le Médiateur, afin de faciliter les négociations entre une entreprise en difficulté et un ou plusieurs établissements financiers. L’objectif est de trouver un accord amiable et d’éviter la procédure judiciaire.
La médiation du crédit n’est possible qu’à condition de pouvoir justifier d’avoir tenté au préalable une résolution du litige avec le créancier, par réclamation écrite.
Elle est gratuite pour l’entreprise en difficulté.

La conciliation

Elle est similaire à la médiation du crédit, à la différence que le conciliateur n’est pas indépendant et est directement commissionné par un juge.
Seul le chef d’entreprise est autorisé à déposer une requête en conciliation auprès du président du tribunal de commerce. Si le dossier est accepté, le juge désigne un auxiliaire de justice, le conciliateur, qui cherchera à orienter les négociations vers un accord amiable entre l’entreprise et ses créanciers.

La procédure de sauvegarde

En dernier recours, elle permet de geler toutes les dettes de l’entreprise dès l’ouverture de la procédure, afin de lui accorder un délai pour se réorganiser et concevoir un plan de sauvegarde. Ce plan, qui découle d’un bilan économique et social de l’entreprise, a pour but d’échelonner le remboursement des dettes de l’entreprise et de proposer des solutions pour redresser sa situation financière.
La demande de procédure de sauvegarde doit s’effectuer auprès du tribunal de commerce (activités commerciales ou artisanales) ou du tribunal de grande instance.

Sources
https://www.economie.gouv.fr
https://mediateur-credit.banque-france.fr
https://www.lecoindesentrepreneurs.fr/

- Entreprises en difficultés, la Sofidep vous propose le Prêt à la Relance d’Entreprise.

Newsletter

Pour recevoir notre actualité par email...

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre actualité par email, vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. Politique de confidentialité