Qu’est-ce que le management participatif ?

Dans la majorité des entreprises, locales ou internationales, on retrouve un système de management vertical et on observe une répartition hiérarchique avec un système décisionnaire descendant. Le chef d’entreprise encadre ses responsables, qui encadrent les managers, qui encadrent les collaborateurs, etc. Mais il existe d’autres systèmes de management qui impliquent directement tous les employés dans les prises de décision. C’est le cas du management participatif.

Définition du management participatif

Le management participatif encourage l’implication des employés de tous les niveaux hiérarchiques dans l’analyse des problèmes, le développement des stratégies et le déploiement des solutions. Les employés participent au processus de prise de décision notamment en fixant des objectifs, en déterminant des échéanciers de travail, ou en faisant des propositions stratégiques. Les équipes peuvent se manager elles-mêmes, et l’on peut mettre en place des comités de qualité de travail ou encore un système sollicitant régulièrement les retours des employés sur des aspects spécifiques de l’entreprise.
Afin que le management participatif soit réellement efficace et positif pour l’entreprise, il faut cependant que les cadres traitent les idées et suggestions des employés avec considération et respect. Il ne s’agit pas de donner aux employés l’impression de participer, mais bien de prendre en compte chacun de leurs avis et de les intégrer dans les décisions finales.

Avantages du management participatif

Une gestion de l’entreprise par management participatif offre des bénéfices variés à tous les niveaux de la société. En créant un sentiment d’appartenance à l’entreprise, et en valorisant les opinions des employés, le management participatif permet de développer une fierté et une motivation chez les collaborateurs, ce qui donne un nouveau sens à leur travail et augmente leur productivité.
Les employés sont plus réceptifs au changement, car ils ont une voix et ils savent qu’ils ont été entendus, peu importe la décision finale. La participation des employés permet également de les tenir informés des prochains évènements, et ils sont donc toujours au courant des changements éventuels (et des impacts que cela aura sur leur vie professionnelle). Par ailleurs, il est bien plus facile de repérer les points bloquants suite à ces changements, car les employés remontent plus facilement les problèmes et sont force de proposition pour trouver des solutions.

Les conditions nécessaires au management participatif

On pense souvent, à tort, que le management participatif ne nécessite que de mettre en place une boîte à suggestions. En réalité, les managers doivent se montrer prêts à lâcher prise et à laisser des responsabilités à leurs employés. Les cadres qui ne se sentent pas suffisamment légitimes ou respectés dans leur position hiérarchique refuseront d’écouter leurs collaborateurs, par peur de perdre en autorité, alors qu’au contraire le respect de leurs employés augmentera s’ils leur prêtent une oreille attentive.

La mise en place du management participatif doit se faire progressivement, en suivant un planning pensé au préalable. Les employés présents depuis longtemps dans l’entreprise peuvent en effet s’avérer plus réticents à ce changement, et il faut se montrer honnête et transparent envers chacun lors de l’implémentation du système. Il s’agit de bâtir une relation de confiance souvent inexistante ou fracturée d’un niveau hiérarchique à l’autre.

Mais la confiance ne suffit pas toujours, et de nombreuses fois les employés ne participent pas à la gestion de l’entreprise car ils n’ont pas les compétences ou les informations nécessaires pour proposer des suggestions pertinentes. Il est donc primordial de toujours tenir ses employés informés — et formés — afin qu’ils aient les outils pour prendre des décisions raisonnées. Les managers doivent également les encourager individuellement à participer, et recevoir leurs propositions avec bienveillance et considération. En prenant en compte les forces de chacun des employés et en les orientant vers des sujets qu’ils maîtrisent, ils se sentiront suffisamment légitimes pour contribuer à la bonne gestion de l’entreprise.

Sources
https://www.cadremploi.fr/
https://www.petite-entreprise.net/
https://www.journaldunet.fr

Newsletter

Pour recevoir notre actualité par email...

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre actualité par email, vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. Politique de confidentialité