La Sofidep rentre au capital de la Société d’Exploitation de Bois Marquisienne.

La Sofidep poursuit son soutien au développement de la filière bois locale et rentre au capital de S.E.B.M, Société d’Exploitation de Bois Marquisienne.

La S.E.B.M, scierie implantée à Hiva Oa aux Marquises, a réalisé une levée de fonds de 31 millions F CFP auprès de la Sofidep. Elle dispose ainsi des moyens financiers pour investir et se doter des outils nécessaires à la mise en place de son projet industriel d’exploitation de bois de sciage à partir de la ressource locale en Pin des Caraïbes.

La Scierie de Hiva Oa a débuté en 2016 l’exploitation du massif forestier, sous l’impulsion et la volonté du Pays, de faire de l’exploitation du Pin des Caraïbes une filière d’avenir. Composée de six salariés, la société doit aujourd’hui relever de nouveaux défis et répondre notamment aux besoins futurs du marché.

S.E.B.M va se doter d’un nouvel outil de production sur un espace approprié : la société a signé une convention avec le Pays pour occuper une parcelle domaniale d’un hectare et pour y installer sa nouvelle scierie. L’intervention de la Sofidep vise à accompagner la croissance de l’entreprise en finançant, en complément des aides à l’investissement en équipements agricoles reçues, l’acquisition de nouveaux matériels ultra performants.

A terme, S.E.B.M prévoit un triplement de sa production.
Les scieries locales bénéficient aujourd’hui de la nouvelle réglementation en faveur du Pin des Caraïbes dont l’arrêté n°718 du 23 avril 2018 officialise le référentiel technique avec une correspondance entre « classe visuelle de structure » et « classe de résistance mécanique ». Cette classification permet ainsi l’utilisation du Pin des Caraïbes pour la réalisation de charpentes industrielles, de charpentes traditionnelles et les maisons à ossature bois.

« Depuis trois ans, S.E.B.M développe un réel savoir-faire dans l’exploitation du Pin des Caraïbes, qui est reconnu comme un bois de qualité supérieure, aux propriétés mécaniques exceptionnelles, compte tenu notamment de sa densité » explique David Fabre, PDG de la SAS S.E.B.M.

« Le soutien du Pays et de la Sofidep nous permet de passer un cap et de devenir une véritable scierie industrielle, susceptible de proposer un produit fini compétitif par rapport au bois d’importation » ajoute David Fabre.
Pour la Sofidep, le projet d’accompagner la création d’une véritable filière d’exploitation du bois local a commencé en 2017, avec une première intervention en capital investissement dans la société Tubuai Bois aux Australes. « Avec l’entrée de la Sofidep au capital de S.E.B.M, un nouveau pas vient d’être franchi dans notre ambition d’apporter un soutien significatif à la filière bois locale » souligne Gaspard Toscan du Plantier, Directeur général de la Sofidep.

« Nous disposons d’une ressource de grande qualité qui est arrivée à maturité, et dont l’exploitation s’inscrit dans une démarche environnementale pérenne en partenariat avec la Direction de l’Agriculture et son plan de gestion de la ressource. Ce partenariat public-privé permet d’un côté au Pays de soutenir une filière d’avenir, créatrice d’emplois, et de l’autre, à des entrepreneurs privés de bénéficier d’un soutien financier et d’un accompagnement technique indispensables » explique encore Gaspard Toscan du Plantier.


A propos de la SAS Société d’Exploitation de Bois Marquisienne – S.E.B.M

S.E.B.M est une société par action simplifiée créée en décembre 2014 par David FABRE, menuisier et ébéniste de formation et compagnon du devoir.
Depuis 2015, S.E.B.M dispose d’une convention avec le Pays relative à la vente sur pied et à l’exploitation de bois en forêts privées ou appartenant à la Polynésie française.
La société emploie actuellement 6 personnes en CDI et prévoit de créer 3 nouveaux emplois dans le cadre du projet de développement.
Contact : David FABRE, Mobile 89 78 31 00

A propos de la Sofidep

La Sofidep - Société de financement du développement de la Polynésie française – est une société d’économie mixte qui a vocation à soutenir en phase de création et de développement les TPE et PME polynésiennes par des interventions pouvant aller jusqu’à 100 millions F CFP. Elle intervient sous forme de prêts participatifs, en fonds propres et quasi fonds propres aux côtés de partenaires financiers privés. L’objectif est de contribuer à la croissance de sociétés en leur donnant les moyens d’augmenter leurs capacités de production, de développer un marché ou un produit, ou de renforcer leur fonds de roulement. Au-delà, La Sofidep se donne pour ambition d’accompagner des entreprises ayant une activité présentant un potentiel innovant valorisable et créateur de richesses et d’emplois en Polynésie française.

Gaspard TOSCAN DU PLANTIER, Directeur Général de la Sofidep en compagnie de David FABRE, PDG de SEBM

Newsletter

Pour recevoir notre actualité par email...