Création du Prêt de développement Polynésie française

Teva ROHFRITSCH, Vice-Président de la Polynésie française, en charge de l’Economie et des Finances, Anne GUERIN, Directrice exécutive de Bpifrance en charge du financement et du réseau, Philippe BAUDUIN Directeur Général Adjoint de l’AFD, Frédéric GUILLAUME, Directeur général de la SOGEFOM, et Gaspard TOSCAN DU PLANTIER, Directeur général de la SOFIDEP, ont signé le 20 décembre à Paris un partenariat visant la création d’un dispositif financier public d’accompagnement du développement des PME polynésiennes afin de renforcer la dynamique économique de la Polynésie française.

Au titre de ses actions en faveur de la croissance économique, le Gouvernement de la Polynésie française a souhaité la création d’une offre de « Prêt de Développement Polynésie française » visant à proposer un outil de financement répondant aux besoins spécifiques des entreprises polynésiennes en croissance et contribuant ainsi à soutenir leurs priorités stratégiques.

Ce prêt de développement est destiné aux TPE et PME de plus de trois ans, implantées sur le territoire polynésien. D’un montant allant de 1,2 million à 6 millions FCFP et d’une durée de 5 ans dont un an de différé en capital, il n’est assorti d’aucune garantie, ni sur l’objet financé, ni du chef de l’emprunteur. Il répond aux besoins des entreprises engageant un projet de développement et doit être accompagné d’un concours bancaire au moins équivalent ou d’apport en fonds propres ou quasi fonds propres.

L’organisme prêteur sera Bpifrance Financement. La Sofidep et la SOGEFOM garantissent à hauteur de 40% chacun les crédits mis en place, les 20% restant étant pris en charge par la BPifrance.

L’efficacité du dispositif reposera en partie sur la commercialisation directe du Prêt de développement par la Sofidep, auprès des entreprises éligibles au dispositif ainsi qu’auprès des partenaires bancaires.

Newsletter

Pour recevoir notre actualité par email...